Skip to content

a hospice militaire haut lieu de l’histoire royale de France

The resort nationwide des Invalides, which attracts greater than 4 million guests chaque année, is notamment connu comme le dernier lieu de repos de l’empereur Napoléon 1e. Ce complexe de batiments, veritable ville dans la ville, est depuis son origine, jusqu’à aujourd’hui lié à l’histoire militaire et à l’histoire royale de France. Ses musées attirent les passionnés d’histoire et son église sert encore de lieu sacré pour célébrer les grands événements religieux et royaux.

Lire aussi : Princes et princesses au baptême du prince Joachim Murat aux Invalides : un héritier aux illustres parrains

Louis XIV fait will construct a lieu de retraite pour les soldats

Dès 1670, Louis XIV decides to discovered the Hôtel royal des Invalides, a hospice for the troopers who was left behind after avoir completed his mission dans l’armée, in raison de leur age ou de leur infirmité. C’est la première fois dans l’Histoire, qu’un souverain met en place un lieu de retraite pour ses soldats de him. Auparavant, the troopers who need assistance plus serve retreat from the monasteries or are contraints to begging and explanation for troubles in wandering dans les villes. The development of cet hospice répond donc aussi au besoin de sécurité.

Principal entrance to the Invalides complicated on rue Grenelle in Paris (Picture : Histoires Royales)

Liberal Bruand and Jules Hardouin-Mansart menent the labors that enable the rise of the complicated of colossal buildings, located on the time, on the gates of Paris. Le lieu est aujourd’hui located within the coronary heart of the capital. Louis XIV in individual poses the premiere of Pierre de ce Chantier in 1671. En trois ans seulement, plusieurs batiments sont déjà terminés et les first pensionnaires sont accueillis.

The cour d’honneur is allowed to enter the totally different museums, autrefois des bâtiments servant d’hospice pour les vétérans (Picture : Histoires Royales)

Lire aussi: Le prince Napoléon recueille devant le Tombeau de l’Empereur pour le bicentenaire de sa mort

The Church of the Dome and the Church of Saint-Louis-des-Invalides

In 1706, Louis XIV inaugurated the chapelle royale, appelée aujourd’hui église du Dôme. Cet edifice fut longtemps le plus haut batiment de Paris, avant the development of the Tour Eiffel. The dome, composed inside a double dome, is richly adorned. La fresque du ciel de ce dôme represents Saint-Louis en manteau d’hermine déposant aux pieds du Christ son épée et son blason de him.

Le dome des Invalides vu de face (Picture : Histoires Royales)
The Dome of the Invalides in Paris (Picture : Histoires Royales)

Les Invalides comptent en réalité deux églises. L’Église Saint-Louis-des-Invalides, aujourd’hui cathédrale des armées françaises, began from 1676 to accueillir les soldats dans une annexe du Dôme. One verrière presently separates the church of the Dôme from the church of Saint-Louis-des-Invalides.

The cour d’honneur des Invalides donnant sur les différents batiments. Vue sur l’entrée de l’église Saint-Louis devant le dôme (Picture : Histoires Royales)
Napoléon feels debout au-dessus de l’entrée dans la cathédrale Saint-Louis (Picture : Histoires Royales)
Porte sous la verrière qui separe l’église Saint-Louis du dôme (Picture : Histoires Royales)

In 1793, the église des soldats et la chapelle royale Saint-Louis sont desacralized et reaptisées Temple de Mars. The traditional lieux sacrés serve and dangle on and the drapeaux and exhibit the trophy de guerre dérobés à l’ennemi. Aujourd’hui encore, il s’agit du seul édifice religieux à pendre des drapeaux français et ennemis.

In 1800, the consul Napoléon Bonaparte fait déplacer le tombeau du maréchal de Turenne, chef de guerre of Louis XIV, sous le dôme des Invalides. Le Dôme grew to become a necropole militaire. The dépouille de Napoléon 1e, décédé in 1821 sur l’île de Sainte-Hélène, will probably be elle-même déplacee aux Invalides in 1840.

Le tombeau de Napoléon au heart du dôme, seen after the crypte en sous-sol et depuis une ouverture au rez-de-chaussée (Picture : Histoires Royales)

Le dôme des Invalides includes a number of chapels, tout autour du tombeau de Napoléon, who lui discovered an étage plus bas, seen even after the rez-de-chaussée. Chaque chapelle est richement garnie avec une magnifique coupole à chaque fois. On trouve notamment le tombeau du maréchal Lyautey, du maréchal Foch ou plus étonnant, de l’architect Vauban. D’autres membres de la famille Bonaparte, comme Joseph Bonaparte, frère aîné de l’empereur et qui fut roi de Naples puis roi d’Espagne, and reposent.

Le tombeau de Joseph Bonaparte dans la chapelle Saint-Augustin du dôme (Picture : Histoires Royales)

On trouve aussi le tombeau de Jérôme Bonaparte, roi de Westphalie, frère de Napoléon et de Joseph à côté d’un petit monument contenant le cœur de son épouse, Catherine de Württemberg. C’est de Jérôme et Catherine que descended la famille impériale actuelle.

Le tombeau de Jérôme Bonaparte, additionally with the king Jérôme Napoléon 1e de Westphalie et ancêtre de la famille impériale actuelle (Picture : Histoires Royales)
The monument containing the guts of Catherine of Württemberg, the spouse of Jérôme Bonaparte (Picture : Histoires Royales)

Lire aussi : Emmanuel Macron et le prince Napoléon au pied du Tombeau de l’Empereur aux Invalides

The museums devoted to army historical past

In 1905, on ouvre le musée de l’Armée. In the course of the Première Guerre mondiale, part of the constructing used as a hospice sert aux blessés. In the course of the Seconde Guerre mondiale, the Germans occupied the batiments malgré quelques résistants et l’evacuation de certains objets précieux.

Le dome des Invalides et ses cupoles richement décorées (Picture : Histoires Royales)
La cour d’honneur, heart névralgique des Invalides (Picture : Histoires Royales)

In 1965, the Général de Gaule put in the chancellerie de l’ordre de la Libération aux Invalides. Aujourd’hui encore, on y trouve l’Establishment nationale des Invalides, who continued the mission d’origine de ce lieu, after 350 years. Cet hospice est destiné aux grands invalides titulares d’une pension militaire d’invalidité. Plusieurs organismes devoted to the mémoire des anciens combattants et au soutien des blessés y sont également installés. C’est aussi le siège du gouverneur militaire de Paris.

Le choeur, le autel et le baldaquin au fond du dome avec la verrière à l’arrière que separe le dome de l’église Saint-Louis (Picture : Histoires Royales)

Les Invalides servent encore de théâtre aux événements royaux et impériaux

Les Invalides servent aussi de lieu de mémoire et sont continuously le théâtre de cérémonies d’hommage. D’un level de vue confessionnel, l’église des soldats est aujourd’hui l’église du diocèse aux Armées. La fonction de panthéon militaire n’est pas oubliée, avec l’imposant tombeau de Napoléon et la nécropole des cooks militaires. Plusieurs musées liés à l’histoire militaire attirent des hundreds of thousands of holiday makers chaque année. In 2024, the esplanade of the épreuves accueillera de tir à l’arc des Jeux olympiques de Paris.

The cathédrale Saint-Louis will probably be aujourd’hui in honor of the well-known grand workplaces because the baptism of prince Joachim Murat, descendant of the king Joachim 1e of Naples, maréchal de Napoléon (Picture : David Nivière/Abacapress)

Les Invalides ont servi de lieu principal pour acceillir les différentes d’hommage ceremonies that are celebrated in 2021 on the event of the bicentennial of Napoleon’s demise. C’est aussi dans cette église que le prince Jean-Christophe Napoléon, pretender au trône imperiale de France et chef de la Maison impériale, married at 2019 Olympia d’Arco-Zinneberg. In 2021, c’est dans cette même église qu’a été baptisé le prince Joachim Murat, petit-fils du chef de la Maison Murat et descendant du roi Joachim 1e de Naples, within the presence of royal names, dont son parrain, le grand -Duke Georges Mikhailovitch of Russia.

avatar photos

Nicholas Fontaine

Copywriter at chef

Nicolas Fontaine is an impartial net author since 2014. Earlier than he was a copywriter and auteur for names of marques and médias belges et français, he’s specialised within the actuality of royals. Nicolas is aujourd’hui rédacteur en chef d’Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *