Skip to content

Amener des médecins by airplane after Dijon? Pour le maire de Nevers, the final resolution towards medical deserts

Situé à 2h30 minimal from Dijon, l’hôpital de Nevers comb à attirer les médecins et les soignants. Pour treatment au probleme, Denis Thuriot, le maire de la ville, souhaite mettre en place une liaison aérienne.

L’hôpital de Nevers is confronted with a continual deficit of soignants et a du mal recruiter. Aujourd’hui, il manque dans ses providers une vingtaine de médecins et une dizaine d’infirmières. The rationale: the 2h30 to three hours of route that I do know of are CHU de référence, positioned in Dijon.

After Denis Thuriot is maire de Nevers et à ce titre président de son middle hospitalier, il a cherché toutes les doable options: development of an internat for les étudiants en médecine, projet d’ouverture d’une formation pour infirmiers de bloc opératoire or anestheses. The issue persists.

Cela fait 8 ans que l’on s’acharne à trouver des options à l’ancienne pour tenter de faire venir des médecins, des infirmiers, des internes dans notre hôpital. I admire the sleeping personnel who commonly come from Dijon to cross two three days in our hospital, however this isn’t clear. Si on ne fait rien, nous serons toujours au même niveau dans quelques années!…

Denis Thuriot, maid of Nevers (Renaissance)

Des “flying medical doctors” pour renforcer les équipes de l’hôpital de Nevers

Devant la problematique de la distance incompressible et du manque d’attractivité de son territoire (les deux étant étroitement liées), le maire de Nevers poses sur la desk l’idée d’un pont aérien. “J’ai repris l’idee initially thought by the Georges-François Leclerc most cancers middle in Dijon, qui avait été mise sous le tapis. The sleeping personnel of Dijon complain to faire 2h30 to three hours of go well with for the route dans des circumstances de sécurité parfois debatables, et je les comprendez. Ma priorité, c’est qu’ils puissent venir, et en 35 minutos, il already beaucoup plus de candidats!…

Faire de l’interim un métier, c’est proprement scandaleux quand on manque de soignants!

Denis Thuriot, maid of Nevers (Renaissance)

L’idee de l’ouverture d’une liaison aérienne entre Nevers et Dijon fait son chemin, d’autant que le recours à l’interim coûte cher à l’établissement hospitalier. Denis Thuriot doesn’t deprive himself of dénoncer au passage ceux qui se font payer “unite fortune“en travaillant en tant qu’intérimaires.”Faire de l’interim un métier, c’est proprement scandaleux. Il ya sure medecins qui ne travaillent que 10 jours par mois, à 1500, 2000 voire 3000 euros la journée. Le resta du temps, alors qu’ils sont formés, ils ne sont pas disponibles pour les hôpitaux. Je souhaiterais que ça change.

Chaque année, l’établissement hospitalier consecrates 3.5 million euros from their price range au titre de l’interim. A rotation by airplane returns to 13,000 euros.

For David Boucher, delegated union CFDT à l’hôpital de Nevers, this resolution is “Receivable, however solely sur le court docket terme. The issue is most normal, selon lui. Il relève d’une meilleure gestion de la santé en France qui doit faire l’objet d’un débat entre le politique et le citoyen”. En renforçant la présence de professeurs, notamment en gynécologie ou dans d’autres spécialités, ce pont aérien “Lastly, it permits the inhabitants to affix drugs that’s the identical in Nevers and Dijon and to strengthen the cooperation between the hospitals”.

Entre laisser mourir les gens parce qu’ils n’ont pas les bons soins et utiliser un avion, le choix est vite fait

Denis Thuriot, maid of Nevers (Renaissance)

Subtract the épineuse query écologique, qui est balayée d’un geste par celui qui est à la fois le maire de Nevers et le directeur de l’aéroport. “The route between Nevers and Dijon is harmful, the practice, on n’avait qu’à faire mieux, on a été incapable of renewing a line. Et puis, il faut arrêter “l’avion bashing”. J’ai voyagé dernièrement à titre personnel, je n’ai jamais vu autant d’avions pleins. Et entre laissez mourir les gens parce qu’ils n’ont pas les bons soins et utiliser un avione, le choix est vite fait, ce sera l’avion et j’think about que la inhabitants sera du même avis que moi”.

La ville de Nevers understands d’ailleurs ouvrir de nouvelles lignes pour sortir de son isolement. An air liaison between Nevers and Lourdes can be at the moment à l’étude.

Additionally in Lire: State of affairs tended on the Nevers hospital, the employees on the bout of soufflé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *