Skip to content

an escape recreation sur l’errance thérapeutique

Avoir une maladie chronique n’est pas un jeu. Mais faire de l’éducation thérapeutique ludique à ce sujet, pourquoi pas? The startup Wefight has imagined an escape recreation to grasp the errance thérapeutique et présenter son appli “Vik”.

L’errance thérapeutique, c’est pas du jeu. Et, pourtant! The French startup Wefightspecialist in l’e-santé, I imagined an escape recreation that we tried in our locals throughout 13and arrondissement of Paris. L’objectif de ce projet immersif ? Entrer dans la peau d’une personne atteinte de maladie chronique (23 thousands and thousands de Français will likely be involved in 2023, selon l’Assurance maladie) en pleine errance thérapeutique -attention, à ne pas confondre avec « diagnostic error »who intervened in amont-. Ces sufferers errent ainsi de médecin en médecin en quête du traitement qui pourrait les soulager. Ce flottement est d’ailleurs si courant dans le parcours de soin qu’il en devient meme « inherent within the continual pathology », selon l’Affiliation nationale de défense contre l’arthrite rhumatoïde (ANDAR). Asthme, dépression, psoriasis or encore endometriosis font partie de leur quotidien. D’après Pierre Nectoux, co-founder of Wefight with son affiliate Benoît Brouard, « de nombreux sufferers ne savent pas qu’il existe des options pour sortir de l’errance et redevenir acteur de leur maladie ».

The significance of therapeutic training

Pour creer une prize de conscience générale sur cet enjeu de santé publique majeur et pourtant mal compris, Wefight a donc imagined are propre jeu d’evasion grandeur nature. Provisionally put in from January 17 to 19, 2023, the idea devrait will likely be registered throughout the identical length if the dates of overture usually are not encore outlined. The participant recordsdata the costume of the affected person for vingt minutes. I will likely be recuperated by a health care provider who will clarify in these phrases the illness that has been detected au vu des (mauvais) résultats d’analyse. It ensuits a collection of medical assessments and the well-known début of l’errance thérapeutique, materialized by the elucidation of an enigme. To acquire the clé de ce labyrinthe, the participant doit passer un sure nombre d’étapes. In the long run, this clé dévoile an different venture with the startup: the collection of 18 purposes « Vik », un information numérique pour sortir de l’errance qui s’adresse aux sufferers et à leurs proches. Au whole, dix-huit pathologies are talked about: rhumatoid polyarthrite, atopic dermatitis, migraine, sclerosis in plaques, most cancers… « La tech reste l’util le plus easy et accessible pour aporter de l’info au affected person », affirms Pierre Nectoux. Une manière ludique de l’éducation thérapeutique !

Kind 80 000 sufferers of the errance d’ici 2024

This software is free and out there on theapp retailer or Android, a chatbot qui répond sept jours sur sept, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, à toutes les questions sur ladite pathologie, a calendrier des crises, an espace d’échanges avec d’autres sufferers, a rappel de traitements ou de rendez -you. Sure ” Vik ne substitute pas le médecin ni la session », cet device provides une info personnalisable et un soutien clé en foremost. « La personnalisation est essentielle dans le parcours de soin d’un malade chroniquespecify Pierre Nectoux. In impact, there are a lot of strains of habits, tailored to the profile, in response to age, intercourse, the bodily capability of the particular person ». Or le suivi individualisé is the plus-value of Vik. Aujourd’hui, l’appli rassemble un demi-million d’utilisateurs en France et dans le monde (le assist est traduit dans plusieurs langues et adapté aux spécificités médicales locales, notamment d’un level de vue administratif). L’entreprise fundée en 2017 espère bientôt l’intégrer à « Mon area santé », a person digital area launched in 2022 by the Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM). De quoi répondre à ses ambitions, notamment celle de sortir plus de 80 000 sufferers chroniques en France de l’errance thérapeutique d’ici 2024. Un projet qui a beau jeu !

© Clotilde C. and Wefight

“All rights to replica and illustration reserved.© Handicap.fr. This text is printed by Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr”

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *