Skip to content

Aude : opération seduction auprès des internes en médecine

L’objectif était clair ce mercredi 16 novembre à l’Alpha'[R] de Carcassonne: séduire les internes en médecine et les convaincre de rester dans l’Aude une fois leurs études terminées.

19 hours earlier than the seduction operation begins. Mercredi November 16, within the places of l’Alpha'[R], une soixantaine d’internes en médecine générale et spécialisée, réalisant leur stage dans l’Aude, ont saisi la perche tendue par le Département et les organismes de santé du territoire. Automobile oui, ce soir-là, les intentions étaient claires like l’a soufflé Hélène Sandragné, la présidente du conseil départemental de l’Aude.“L’idée de cet événement est de faire connaissance avec la nouvelle génération de médecins. De leur montrer qu’ici, le cadre est idéal pour s’installer. Il faut qu’ils trouvent intérêt à venir vivre chez nous”. Des échanges censés éclairer ces médecins en devenir sur “le cadre de vie exceptionnel” du département et les nombreuses opportunités d’set up accompagnées pouvant être mise en place.

We eliminate every thingut un panel d’utils qui peuvent permettre à ces futurs médecins de réaliser un exercice partagé de qualité

“Déjà, il faut leur démontrer que l’on est un territoire actif en matière de plan d’motion aux soins. Nous avons toute une boîte à outils que l’on met à disposition des collectivités et des professionnels : aide à l’set up , development des maisons de santé pluriprofessionnelles, aide à l’achat de matériel… Tout a panel d’utils qui peuvent permettre à ces futurs médecins de réaliser un exercice partagé de qualitéa fait valoir la présidente du Département avant de vanter les mérites et la richesse du territoire. Dans l’Aude, on vit bien. Nous avons des territoires d’une grande diversité. On a la mer, la montagne… On a patrimoine exceptionnel avec des châteaux, des abbayes… Et une offerre culturelle de qualité avec des festivals, des théâtres, une scène nationale… On peut tout faire dans l’ Aude.”

Aurélie Channet, la directrice des affaires médicales et des coopérations au heart hospitalier de Carcassonne, to my exergue the medical arguments that the territory to supply : “Le primer intérêt pour ces futurs praticiens, c’est que nous sommes organisés au sein d’un groupement hospitalier de territoire (GHT), constitué des hôpitaux de Carcassonne, Limoux et Castelnaudary. Des facilities hospitaliers qui travaillent de live performance avec les CPTS ( Communautés professionnelles territoriales de santé).

Concretely, l’Aude is a territory that pourrait m’interesser

Gilles de Chef de Bien, in deuxième année d’internat à Castelnaudary.
DR – Driss Chaït

Des arguments qui semblent trouver écho chez les internes en médecine ayant fait le déplacement. On the request of Gilles de Chef de Bien, in deuxième année d’internat à Castelnaudary. “Ce that j’attends d’un territoire pour y rester, c’est qu’il soit a minimal développé avec des providers, une offerre culturelle intéressante mais aussi et surtout, qu’on y trouve le meilleur accueil attainable”clarify the 27-year-old boy from Lyon. L’Aude a des atouts. Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’il already an imbalance between l’offre et la demande. Alors c’est regular que l’on aille vers le plus offerrant: rémunération, aide à l’set up, qualité de vie. Concrètement, l’Aude est un territoire qui pourrait m’interesser.”

Jérémy Laurent, en deuxième année de médecine générale, semble lui aussi séduit par le département: “Ce qui m’interesse pour la suite, c’est du semi-rural ou du périurbain. L’Aude peut completely correspondendre à mes critères. C’est l’un de mes premiers choix. J’attends surtout de pouvoir y construiré Une vie de famille dans les meilleures possibles circumstances. C’est ça le most necessary pour moi”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *