Skip to content

Remark cette petite commune de Creuse réussit-elle à attirer des dizaines de médecins pour soigner ses inhabitants?

Il est midi, ce mercredi. Within the corridor of attendance on the heart of Santé d’Ajain, a affected person attends his tour. Cette semaine, c’est le docteur Paul-Henri Lambert, de Limoges, qui le recevra. La semaine d’avant, c’était le docteur Pierre Aubois, du Vaucluse, qui assurait les consultations. Celle d’après, it will likely be the physician Cindy Boizard, from Narbonne. Dans ce cupboard modulaire, les médecins relaient. Ils viennet de toute la France, et pendant quelques jours, quittent leur quotidien pour venir soigner à Ajain.

Cette petite commune de Creuse de mille habitants n’avait plus de généraliste depuis le 31 decembre 2020, el docteur Bernard ayant pris sa retraite après quarante ans d’exercice à Ajain. Un coup dur pour la commune et pour ses mille sufferers. D’autant qu’un médecin n’est venu will substitute you.

Pendant deux ans, les habitants ont effectué une longue traversée du desert médical. Il ya eu des mirages, des fake espoirs, des médecins intéressés qui ne donnaient lastly pas suite, et qui disparaissaient. Et des mois bien difficiles pour la municipalité, qui se démenait pour assure, à nouveau, un accès aux soins à ses administrés.

With video clip and banner, the commune of Ajain (Creuse) appeared desperately for a health care provider earlier than the first January

Solidarity et l’humain au coeur de tout

Pendant ce temps-là, le docteur Martial Jardel, à peine diplomé, prenait son camping-car pour partir dans una tour de France des remplacements. Between March and October 2021, ce jeune médecin originaire de Haute-Vienne a sillonné le pays et les déserts médicalux.

«À la fin, je me suis dit: ce n’est pas potential, on doit pouvoir faire quelque selected, nous, généralistes. On doit être pressure de propositions pour résoudre ce probleme »

They’re tour de France, significantly médiatisé, questioned by Christophe and Emmanuel Brochot. Ces deux Auvergnats ont fondé le mouvement Bouge ton coq, une affiliation qui soutient les projets pouvant redonner vie aux rural zones. Elle ainsi created 150 participatory epiceries in 18 mois, au cœur de petits villages. « Et on an understanding parler de Martial. On s’est dit que c’était le second de nous tourner aussi vers la santé. Voilà un médecin généraliste, de campagne, qui est jeune et qui prend le temps de faire la tour des villages », explains Emmanuel Brochot. «On l’a appealé, on s’est rencontré. He c’est un garçon lumineux, inhabité par la volonté d’apporter une réponse aux déserts médicalaux. »

Le Dr Martial Jardel (à droite) et le Dr Paul-Henri Lambert (à gauche), ici accompanied by Johanne Chevalier, l’une des coordinatrices, ont launched the dispositif Médecins solidaires aux côtés de Bouge ton coq.

Les valeurs de Bouge ton coq et celles de Martial Jardel s’alignent. The primary ones? La solidarité et l’humain au coeur de tout. Ensemble, ils veulent trouver des options, et surtout, les concrétiser. Ils ont alors créé Médecins solidaires in juin 2022. L’idée?? To create a medical flux within the zones that aren’t greater than generalists, in «titillant la corde solidaire des médecins». Et les faire venir en soutien, à tour de rôle, dans un village privé d’accès aux soins et dans un territoire où les généralistes croulent sous le travail, autour d’un idea inédit en France.

A challenge materialized in six months

« On a choisi la Creuse de façon collégiale. Martial est médecin, il exerce en Haute-Vienne, et on savait qu’il aurait un rôle necessary dans le déploiement de l’expérimentation: il fallait donc que ce soit à distance raisonnable. En plus, à Ajain, monsieur le maire et la municipalité étaient très dynamiques sur le sujet », ajoute Emmanuel Brochot.

Ces cartes qui montrent qu’en termes de deserts medicaux, le pire est à venir en Creuse

Ajain allait pouvoir respirer. Martial Jardel rappelled: «Man Rouchon, le maire, a ouvert de grands yeux when on est allé le voir pour lui présenter le projet. Il a tout de suite été partant ».

A collectif of “pioneer medical doctors” alors été fondé à l’initiative du Dr Jardel. I’ve contacted Dr. Paul-Henri Lambert, ami d’enfance et lui aussi Haut-viennois. « Il était déjà dans les discussions, et il an immédiatement rejoin l’aventure. Tout comme d’autres médecins qui ont jalonné mon parcours professionnel, lors de mon tour de France ou pendant ma formation. Ce sont des médecins chez qui j’avais identifié qu’il and avait cette sensibilité-là, cette idée de la médecine solidaire, cet medical humanisme. Ils ont immédiatement répondu oui. »

From son côté, Bouge ton coq a mobilized one in all its members, Gabriel du Passage, to organize the file. Et he s’est mis à faire ce que l’affiliation fait de mieux: monter un projet et le concrétiser en mettant autour de la desk tous les acteurs qui pouvaient donner vie à ce heart de soin distinctive. Le Conseil régional, l’Agglo du Grand Guéret, la commune, l’Agence régionale de santé, la CPAM, la préfecture de la Creuse ont tous suivi sans hésitation.

Remark convaincre les jeunes médecins to come back s’installer en Creuse ?

Les inhabitants d’Ajain étaient aussi au fait de l’évolution du projet. Two public conferences ont eu lieu pendant les six mois de sa conception. « C’étaient des grands moments d’émotion. Lors de la première, les inhabitants étaient très curieux, un peu interrogateurs, dubitatifs. On a su les convaincre de l’idee et du idea. Et lors de la deuxième réunion, la salle des fêtes était pleine. Tout était prêt, on leur a annoncé que le heart de santé allait ouvrir quatre jours plus tarde», raconte Gabriel du Passage.

« The primary committee of pilotage to eu lieu in juin, and the middle to ouvert le 31 october. C’est there vite. C’est l’avantage de la Creuse: on a eu un accueil immédiatement bienveillant de tous les acteurs qui se connaissent et qui se réunissent facilement »

Physician Martial Jardel (empty)

I admet avoir cependant eu des craintes au début: «On aurait pu nous attacker sur la continuité des soins, et en fait, on peut en faire une pressure. Avoir plusieurs médecins qui se relaient, c’est avoir plusieurs regards sur les dossiers médicalaux. Croiser ces regards, ça permet d’être dynamique. Et parfois, les médecins qui viendront auront des expertises qui aideront les sufferers».

The schedules are accomplished vite

Dès son premier jour d’ouverture, le heart de santé d’Ajain a reçu une cinquantaine de coups de fil. Afterwards, the sufferers are available in title, et de loin, d’ailleurs en Creuse, et même de Montluçon. « Ici ce sont de bonnes journées. On taking extra time for the consultations, then I can reprimand the dossiers du début », explains Dr Paul-Henri Lambert. Le heart de santé fait aussi workplace de “médecin treatant” pour les sufferers qui le petitioner.

Deux coordinatrices ont été embauchées.

Deux coordinatrices ont été embauchées pour assurer le lien entre les sufferers et les médecins qui se relaient chaque semaine. Les “médecins pionniers” réunis par le docteur Jardel étaient les primers à y assurer des consultations. In dix semaines d’ouverture, dix médecins se sont donc succédé. Et depuis, le bouche-à-oreille a bien marché: de nouveaux médecins s’inscrivent chaque jour, et le planning est déjà remplí jusqu’à fin août. Ils vienne du Vaucluse, d’Ajaccio, de Lille, de Paris… Certains veulent même renouveler l’expérience.

Il faut dire que tout est pensé pour leur faciliter la vie pendant une semaine: ils logent dans un gîte, peuvent venir en famille, ont une voiture à disposition, reçoivent des invites pour des événements culturels locaux… Et qui sait, peut-être que l’un d’entre eux aura le coup de cœur pour la Creuse et décidera de s’y installer pour de bon.

« Et ils repartent avec le sentiment d’avoir trouvé ce qu’ils étaient venus chercher: une semaine en dehors de leur temps, au service d’une urgency pour les inhabitants. Ils ont retrouvé les racines de leur métier », s’enthousiasme Emmanuel Brochot.

Au chevet des sufferers et des médecins

Et urgency in Creuse, il y a. Nombreux sont ceux qui n’ont pas accès aux soins, et ne se font plus soigner. Quitte à se metre en hazard. « On s’est rendu compte qu’il y avait des gens qui n’avaient pas vu de médecin depuis deux ans. Pour les personnes qui ont des maladies chroniques, ça peut être dangereux. However they don’t insist, they dissent: “On a essayé mais c’est tellement complicé de voir quelqu’un qu’on a laissé tomber” », Martial Jardel is desolate.

«On veut juste agir pour venir en soutien aux sufferers qui n’ont pas de options, et aux médecins qui croulent sous le travail. On est solidaires et enthousiastes. Our era is able to providing different views plus luminous. »

Physician Martial Jardel (empty)

Et Emmanuel Brochot d’ajouter : « L’urgence, c’est maintenant. Il faut répondre au plus vite aux besoins des territoires. If on a beaucoup of medical doctors qui répondent à l’appel, on saura s’organiser pour dupplicater quickly le modèle d’Ajain ailleurs ».

Contact. Prize de rendezvous sur Doctolib. For the medical doctors who wish to take part or know extra: contact@medecins-solidaires.fr?; www.medecins-solidaires.fr.

Sophie Emery

sophie.emery@centrefrance.com

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *