Skip to content

Décès d’un père de la Loi sur la safety du consommateur

enlarge

Jacques Lemay n’est plus… Supply: Coop funéraire de l’Estrie

The avocat à la retraite Jacques LeMay est décédé à l’âge de 78 ans.

Initially from Cartierville, ce barreau 1968 était diploma d’une maîtrise en droit de l’Université de Sherbrooke.

Director basic of the Heart communautaire juridique de l’Estrie (CCJE, Aide juridique) for 31 years, Jacques Lemay is coauteur de la Loi sur la safety du consommateur (LPC), in collaboration with Me Claude Massé. Me Lemay voyait dans thiste loi un moyen de réequilibrer les forces entre les commerçants et les consommateurs.

Jacques Lemay a été le président du Président du Comité du Barreau du Québec sur la formation des avocats. I additionally chaired the Comité de la formation continuation obligatoire (CFCO) du Barreau du Québec. C’est sous son égide de égide que l’obligación de formation proceed de 30 heures sur une période de deux ans a été appliquée aux avocats.

Le Barreau du Québec was awarded the médaille du mérite in 2000, for they’re dévouement exceptionnel à la trigger du Barreau et son implication dans la défense des intérêts de la justice

I Lemay exercé as professor and secretary of the Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke au début des années 1970. En 2004, il est nommé ambassadeur de la faculté.

L’avocat a été membre de plusieurs comités et conseils d’administration dans le domaine de l’éducation et de la justice. Il a été administrateur à l’Université de Sherbrooke. I’ve held the presidency of the council of administration of the Cégep de Sherbrooke. I additionally presided over the Éducaloi group.

Jacques Lemay exercé des obligations to the Robert-Sauvé Basis, which guarantees the rights of individuals in poverty, to La Cordée, another useful resource in psychological well being, to the Coopérative de solidarité les Haubans, to the Régie régionale de la santé et des companies sociaux, ainsi qu’à l’ACEF-Estrie dont il était secrétaire-trésorier. The advocate considers that the loi ne défendait passes assez les personnes les plus démunies.

Animé par this conviction, celui qui aimai donner de lui-même pour contribuer à améliorer le type d’autrui a également été actif à la Maison St-Georges, à Centraide Estrie, à l’Workplace de safety du consommateur, à la Société d ‘arthrite du Canada en Estrie, et au Comité de développement du centre-ville de Sherbrooke.

«Mon benévolat est un juste retour des choses», defined Jacques Lemay in an interview with La Tribune in 2004. «It is regular to donner a peu, et pas seulement de recevoir.Et j’aime ce que je fais. Si ce n’était pas le cas, je ne le ferais pas. Je me lève tôt, je gère bien mon temps et je vais à l’essentiel. Ainsi, je n’ai by no means l’impression de faire trop de choses à la fois, surtout que je me concentra dans des sphères précises. Et je suis l’homme le plus heureux du monde. »

Plus loin dans l’entrevue, Jacques Lemay assurait: «Tout ce que je voulais étant jeune, c’était faire de bonnes études et les réussir, ce que mon pere n’a pas eu la likelihood d’accomplir à son époque. I’ve by no means been a planner, however regarding the begin, I can say that I am sorry I am laughing. »

plusieurs hommages

The successor of Jacques Lemay to the tête de l’Aide juridique de l’Estrie, Andre Collard, rend hommage au défunt sur la web page d’avis de décès: «Il a été celui qui a marqué non seulement le réseau d’aide juridique dans l’Estrie mais aussi au niveau nationwide grâce à ses qualités de management et son sens de l’ ‘motion sans pareils. Sur le plan personnel, c’est lui qui m’a permis d’évoluer tant que personnellement que professionnellement et j’ai eu le privilège de lui succéder à titre de directeur général du CCJE. »

« Pour l’aide juridique, il fut un homme devoué et plus grande que nature. Pour moi, il fut un mentor attentionné », salue André-Gilles Brodeuravocat à la retraite, qui a exercé au Heart communautaire juridique de l’Estrie durant treis décennies avec Me Lemay.

I performed à la retraite de la Cour supérieure, Martin Bureau, garde un memento marquant de Me Lemay. « Un géant et un precurseur nous a quitté. Quel privilege de l’avoir connu en 1971 comme professeur et ensuite de l’avoir côtoyé pendant de très nombreuses années comme frère. A exceptional lawyer and a wise man et devoué à many causes. Je preserve tant de bons souvenirs », écrit-il.

Jacques Lemay aussi laissez une marque auprès de ceux qui l’ont côtoyé dans ses engagements communautaires. «Vraiment attristé d’apprendre le départ de Jacques, que j’ai côtoyé au CA de La Cordée. J’ai d’écouvert en lui un humaniste impregnated with social justice, d’empathie et d’engagement unconditionnel dans les causes qu’Il épousait. Il a été un pilier dans sa vie professionnelle de él, et aussi dans le management qu’il a exercé dans la mise sur pied de la Coop des Haubans », témoigne Clement Mercier.

Jacques Lemay laisse dans le deuil sa conjointe Nicole Brunettses trois filles et ses sept petits-enfants.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *