Skip to content

Horizon – Maïssa Mara in Sorano on December 28: “A affirmation of my expertise” – Lequotidien

C’est une grande premiere. A slameur goes s’attaquer aux 1500 locations of Sorano. La tête bien pleine, le palmarès gros comme le Sénégal, l’ancien nationwide slam champion donne rendez-vous aux amoureux des mots et de la belle gamme de sonorités africaines à Sorano, for a spectacle that Maïssa Mara certified as distinctive. Dans cet entretien, le poète et animateur revient sur son sacre de him, les préparatifs du present et donne son level de vue sur le débat identitaire.

See you current to us readers.
On the inventive plan, Maïssa Mara described herself as a parole artist. Je suis un poète-slameur, amoureux du savoir et des mots, et protecteur de nos valeurs d’hier et d’aujourd’hui. C’est cet amour conservateur que vous retrouverez dans mon premier recueil de poèmes, Tóortóor, written in full in Wolof. Dans mon écriture et ma création artistique, je m’approprie ce qui est nôtre. Je vais même au-delà du Sénégal, pour parler de l’Afrique. A month debuts, j’utilisais mon «Kalimba» comme outil de musicalité sur scène. Et jusqu’à current, mon model d’expression, mes habits, mes sonorités et tout le reste tirent leur splendeur de notre tradition. Sur les waves des mots, je suis artisticiquement africain.

On peut dire que vous faites danser les mots de manière moderne, en vous bastant sur notre tradition?
«Faire danser les mots», je vais te piquer cette expression. Beforehand, it is very important observe that the voice is the premier instrument of a parole artist. Alors, par ma voix et mon souffle, je fais danser les mots et rimes au rythme de la kora de Toumany Diabaté, des tambours de Doudou Ndiaye Coumba Rose, des instrumentals alliant custom et modernité du créateur Abdoulaye (aka 1dabeatz) et bien d’ autres.

Vous vous apprêtez à organiser un spectacle à Sorano. Jamais dans l’histoire, un slameur n’a pris cette salle. Dans quelle logique préparez-vous cet événement?
The slameur who je suis considère Sorano comme un lieu culturellement spirituel. Le Président-poète Senghor s’y rendait très souvent et cela témoigne du statut de l’endroit. Sorano is in a salle mythique. Beaucoup de grands artistes y ont fait des spectacles mémorables. After avoir écrit moreieurs spectacles, m’être produit sur plusieurs scènes et plus récemment, mon premier individuel spectacle que s’est tenu à Linguère, en hommage au Joloof qui m’a vu grandir, et qui a rencontré un franc succès, c’ is a devoir pour moi d’honorer le Théâtre nationwide Daniel Sorano. The primary goal is to provide a spectacle slam and poetry worthy of this scene.

Le Sénégal juge souvent l’artiste sur sa capacité à remplir cette salle. Cela ne vous met pas la pression?
(You chortle) Sincerely, oui! Greater than ever earlier than the problem and I did not need to do something about it, I used to be in a position to fill it out with the group and the mentors that I had the possibility to like. Je compte sur mes allié(e)s de toujours, toutes ces personnes qui consomment me content material, achètent mes livres, me suivent sur les réseaux sociaux et me soutiennent dans toutes mes entreprises. Je compte aussi sur toutes celles et ceux qui sont de fervents promoteurs et promoters de la tradition sénégalaise. The primary problem is to provide a spectacle that doesn’t take a chacun to be saved.

On parle d’un spectacle quand même. What doivent attendre the followers? A present à l’Americaine?
(Laughs) Ils doivent s’attendre à du jamais-vu. Ce shall be a superb combine d’hier et d’aujourd’hui. A present for the individuals who assist me and who admire what you do. It’s also essential to notice that the spectacle was primarily based on the inventive course of Dr Massamba Guèye. J’aime à dire que ce sera le rendez-vous «Des mots qui soignent». Des mots qui elevent. Des mots qui régalent. L’apotheose des émotions!

Revenons sur votre sacre. What’s the influence of a title on the profession of a slameur?
A affirmation of mon expertise. Le respect de mes pairs et l’honneur de représenter le Sénégal à l’worldwide. Malheureusement, je n’ai pu ni aller en finale de la Coupe d’Afrique or Coupe du monde. Mais j’ai pu étendre mon artwork, promote the slam et les arts oratoires au Sénégal et au-delà des frontières. Le reste de ma carrière est fait de sacrifices, d’éducation, d’investissements personnels et toujours avec la complicité des individuals et establishments que me soutiennent et qui m’ont donné l’influence que j’ai aujourd’hui.

Sachant que les musiciens se plaignent de la non-existence d’une industrie succesful de payer son homme, remark faites-vous pour vivre du slam?
In impact, it’s not simple, surtout lorsqu’on s’auto-produit et qu’on s’investit beaucoup financierment, physiquement et moralement. Seulement, avec l’artwork, qui est un don de Dieu, vient plusieurs capacités naturelles et savoir-faire pratiques. J’ai launched Diwaanu Seex Anta Jóob, who’s avant tout a library for the sale of books in Wolof and French, who donne des translations of texts in French, Wolof and English, but in addition des cours de Wolof. Je suis présentateur à la 2stv et dans une 100% digitale tele, Cnm Television. Plus récemment, j’ai co-fundé avec moreieurs proches, Kàddug Njariñ, une maison de manufacturing et événementielle. Je suis obligagé de souvent serrer le ventre pour investir dans mon artwork parce que j’ai la certitude que ce n’est pas un investissement en useless et cela begin petit à petit à porter ses fruits.

Le repli identitaire devient de plus en plus une query politique dans le monde. You, as an artist, remark interprétez-vous ce mouvement? Doit-on parler d’une identité africaine?
Promouvoir et defend les valeurs et la tradition africaine sont une de mes most important missions. Montrer au monde que l’Afrique, berceau de l’humanité et des civilisations, a été la premiere créatrice. Tout vient de chez nous, alors nous devons consommer et être ambassadors de ce que nous produisons. Je crois en l’identité africaine automobile l’Africain est le citoyen du monde. Je le dis dans un de mes textes que j’ai titré Renaissance africaine, que nous devons affirmer notre identité pour nous identifier. Assumer notre Africanité pour nous affirmer. Repudier l’infirmité intellectuelle effrénée. Liberer us long-term enchained realities. Nous ne devons pas nous laisser emporter por ce qu’on appelle la modernité, extra contribute à la modernité en rappelant aussi than the Charte de Manden impressed the Charte universelle des droits de l’Homme. L’Afrique a toujours impressed et continuera d’inspirer le monde.
Propos recueillis par Malick GAYE (mgaye@lequotidien.sn)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *