Skip to content

« Il faut croire en ses rêves ! » De bac professional à fac de médecine, ce jeune Breton a vaincu les préjugés – Version du soir Ouest-France

After a bac professionnel, Donovan Hébert go well with désormais des études de médecine à Brest (Finistère). Ce jeune Breton de 19 ans, qui a plutôt l’habitude de s’primera sur le réseau social TikTok, est venu raconter son parcours atypical aux élèves du lycée Bon-Sauveur à Saint-Lô (Manche), mardi 17 janvier 2023. They’re message : « Il faut croire en soi et en ses rêves. »

« In troisieme, j’avais 10 de moyenne. Des professeurs m’ont oriented vers un bac professional. Mais ce que je voulais, moi, c’était devenir médecin. » Donovan Hébert, 19 years previous, initially from Saint-Brieuc, within the Côtes-d’Armor (his household lives within the village of Lanrodec), is aujourd’hui en deuxième année de médecine à Brest (Finistère). Sur le réseau social TikTok, il partage des vidéos sur son parcours de él avec un message tout easy et porteur d’espoir: « Il faut croire en soi et en ses rêves. »

Charlotte Bernier is professor principale des terminales au lycée Bon-Sauveur de Saint-Lô (Manche). « Je suis tombée sur l’une de ses vidéos, cela m’a parlé, confie-t-elle. Je suis dit me que mes éves de terminale avaient besoin de ce message, pour leur donner confianza. »

« Parfois, on understanding them « bac professional » qui sont devalorisés. Moi-même, j’ai fait un bac professional et je n’aurais jamais pensé être prof. » The instructor is involved through TikTok with Donovan Hébert, who has accepted the go well with, « in covoiturage » from Brest to Saint-Lô, to fulfill the boys by Charlotte Bernier, Tuesday, January 17, 2023. « Certains you understand about TikTok. Il vient leur dire: essayez, faites ce que vous avez ship de faire, tout est potential… »

An accident on the route déclenche sa vocation

« In any case, I do know that I need to work within the medical milieu », témoigne Donovan Hébert, devant les lycéens normands. An ancree vocation after childhood: « Il ya dix-huit ans, alors que ma famille se rendait à un mariage, la voiture où se trouvaient mes dad and mom et mon grand-pere a eu un accident et fait des tonneaux. Mon grand-pere est devenu tetraplegique. Il a été ma supply d’inspiration et m’a toujours soutenu. Il est décédé en juin 2022. »

« S’il va en médecine, c’est le suicide assured »

Donovan s’think about d’abord infirmier-anesthésiste. Après son stage d’remark de troisième, il change – un peu – d’avis: il sera médecin.

Il n’en démord pas malgré ses professeurs qui tentent de l’en dissuader. « Je me suis pris la tête avec certains cuand je leur disais que si, j’allais devenir médecin. Après un conseil de classe, une de mes profs avait appelé mes dad and mom et leur avait dit : « S’il va en médecine, c’est le suicide assuré. » »

« Je me suis dit: je vais tenter »

Après son bac professional ASSP (Accompagnement, soins et companies à la personne) obtained in 2021, Donovan Hébert half à La Réunion, in LAS (licence accès santé) – Droit. « Je suis dit: je vais tenter. Si je ne réussis pas, tant pis, j’aurais essayé. »

He’s 1000’s of kilometers from his household, the research are troublesome. Il s’accroche. I made up my mind. « On était 1 580 pour 35 locations à la fin. Si je n’avais pas réussi à aller en médecine, je serais there en deuxième année de droit. »

Mais il parvient à valider sa première année et reventen en métropole, à Brest, pour suivre ses études de médecine. «C’est une belle revenge. Je suis très fier de moi, de ce que je suis devenu. »

« J’adore les urgencies, j’adore la pédiatrie et j’aime aussi la chirurgie »

Afterwards, he learns his programs, he bought up « after 5 or 6 hours for reviewer » automotive, explain-t-il, il a « a reminiscence plus productive le matin », Assurant des gardes en tant qu’infirmier de nuit, découvrant les différentes spécialités de la médecine. « J’adore les urgencies, j’adore la pédiatrie et j’aime bien aussi la chirurgie ! »

Les préjugés sur les « bac professional », il envoie valser et avance, tout droit: « Des gens pensaient que je n’allais pas réussir. Ils tripped. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *