Skip to content

Interns in medication within the banlieue: keep or go away?

Soigner les autres sans s’oublier. A troublesome steadiness to search out chez les jeunes étudiants en médecine. For ceux originaires de banlieue, l’attachement à leur quartier est d’autant plus fort que beaucoup ont eu des difficultés pour accéder à un médecin tant que affected person.

Phuong-Anh at 25 years previous and studied medication on the Sorbonne Paris Nord College, in Seine-Saint-Denis. Aujourd’hui, she is interned, the three dernières années de son parcours de ella, avant de décrocher le titre de docteure en médecine générale.

Pour cette jeune femme originaire d’Aulnay-sous-bois (93), l’envie de changing into généraliste vient en partie de son vécu: « Within the case of issues that I want to search out a physician for my household, inform me what fails and that a couple of physician put in dans le 93 ».

Seine-Saint-Denis: 23% of ses médecins généralistes in 10 years

Extra à mesure qu’elle s’approche de la fin de ses études, l’idee d’exercer d’en Seine-Saint-Denis lui paraît beaucoup moins reluisante : « The patientèle dans le 93 is big and the medical care is souvent très précaire ».

Certainly, the division is likely one of the most well-endowed typically medication. In 2019, avant la crise sanitaire, l’Assurance maladie comptait en moyenne 2,426 sufferers par médecin généraliste de Seine-Saint-Denis, towards 1,789 in France métropolitaine. After 2010, the division misplaced près 23% of common medication medical doctors, alors that the inhabitants will increase.

À rebours de ces chiffres et des défections de ses confrères et consoeurs, Phuong-Anh ne voit pas exercer un autre métier. Seulement, les internes, comme beaucoup d’autres étudiants et jeunes professionnels, s’interrogent quant à l’équilibre entre le travail et leur vie personnelle.

Je vais sans doute commencer dans le 93 et ​​peut-être que je vais m’attacher et choisir d’y rester

C’est le cas d’Anyssa, originaire de Bondy (93), qui begin son internat dans le Val-de-Marne (94). Pendant ses études de la, et surtout lors de ses différents phases en Île-de-France, elle a réalisé que l’ambiance de travail était primordiale. Désormais, son cœur de la penche vers le Sud de la France « automobile j’ai eu des retours selon lesquels l’atmosphère y est plus détendue ». The remaining aren’t hooked up to their division of origin: « Je vais sans doute commencer dans le 93 et ​​peut-être que je vais m’attacher et choisir d’y rester ».

« Je me sens chez moi dans le 93, on me apprehend comme je suis »

Djassime a, lui, réalisé pendant son externat (coaching à l’hôpital) that the médecine qu’il souhaitait mettre l’accent sur l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle, quitte à prendre en cost moins de sufferers.

Il n’a cependant aucun mal à se projeter en banlieue, lui qui a grandi à Pantin : « Je me sens chez moi dans le 93, on me apprehended comme je suis. Mon épouse est infirmière et la fait des phases à Paris où elle a dû faire face à du racisme et de l’islamophobie, ça ne m’est jamais arrivé en Seine-Saint-Denis ».

I inquired in regards to the time to ensure they’re free instances, I mistreated the eleventh title of sufferers within the seek for a traitant physician, Djassime most well-liked and thought earlier than the tip of their research.

Je connais les gens ici properly, I assumed that beaucoup de folks felt assured with me

A method également adopted by Mélissa. In the long run, she souhaite reprimands the exercise of her son, ancien médecin traitant de la Fontenay-sous-Bois (94), parti à la retraite: « Je connais les gens ici properly, I assumed that beaucoup de folks felt assured with me ». For her, s’installer dans une zone sous-dotée revient à faire the steadiness between qualité du suivi et profitability du cupboard. Une selected est certain, elle cherchera à connaître ses sufferers de ella.

Celles et ceux qui exercent en banlieue ne viennent pas nécessairement d’Île-de-France, d’autres internes ont choisi de finir leurs études ici. C’est le cas de Charles, étudiant en fin de première année d’internat à l’AP-HP (Help Publique-Hôpitaux de Paris).

Des circumstances de travail que, souvent, n’incite pas à rester

« Il me faut 2 heures pour me give up to Savigny-sur-Orge Charles defined. If Paris et ses environs attirent, notamment pour la qualité de ses seignements et ses ses nombreuses opportunités professionnelles, les circumstances d’exercices ne sont pas extra luisantes qu’ailleurs.

Originaire de Franche-Comté et affecté en Ile-de-France, il doit jongler entre le 15e arrondissement, Massy et Savigny-sur-Orge pour ses phases. Pour le logement, no assist n’a été proposed par l’AP-HP.

« Une fois arrivé, je dois tout de suite être opérationnel, mais je ne sais pas si je y vas bien soigner après 2 heures de trajet ». Malgré ces difficultés, Charles ne perd pas sa of him « volonté de se mettre au service des autres » et projette à terme d’exercer dans des zones sous-dotées en médecins généralistes.

A reform challenge that didn’t move

On September twenty third, the federal government introduced the volunteering for a four-year internship typically medication for hire in 2023. Parmi les grands axes du projet : inciter « power » The pursuits of the installer within the medical deserts are certainly one of three good ones for the principle pursuits.

A priori, it’s not an inner drawback that refuses to installer dans les areas sous-dotées en médecins. Le authorities, et les gouvernements antérieurs, aren’t pas non plus à leur coup d’essai dans la résolución du drawback de désertification medicale.

I assumed ” pour améliorer la formation des médecins généralistes, completely pas pour résoudre le problème des deserts Médicaux », in response to the Minister of Santé François Braun, the brand new reform challenge is perçu par beaucoup d’étudiants et syndicats comme une mesure à court-term et à bas-coût.

Selon ces syndicats, sous l’incitation se cacherait en réalité une mesure de « coercion » et un « mepris » du gouvernement, which led them to a mouvement de grève nationale on 14 October dernier.

It is not going to be sufficient to assist sufferers, who can have a physician who cannot power them to ship them

Loin d’être indifferents au manque d’acces au soin dans certains territoires, les internes ont de a number of propositions qu’ils estiment plus judicieuses, comme l’ouverture de maisons de santé pluriprofessionnelles.

A counter-productive measure for Charles : « It’s not going to be truthful to have the sufferers, who can have a physician who has to forcefully ship them and who will relaxation for a yr. ». Cet avis est partagé par beaucoup de futurs pratiquants, pour qui l’exercice de la occupation doit rester malgré tout une vocation et non une contrainte.

Mewaine Petard

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *