Skip to content

Les Pays-Bas veulent interdire la possession de sure animaux “mignons”

Les autorités Néerlandaises dénoncent la possession d’animaux de compagnie souffrant de mutations génétiques. Ces denières leur donnent une look “mignonne”, mais leur trigger aussi des souffrances.

Une appearence attendissante, mais à l’origine de nombreuses souffrances. Le gouvernement néerlandais a indicé vendredi vouloir interdire la possession d’animaux de compagnie frappés de mutations génétiques leur donnant une apparence “mignonne”, dont les chiens à nez plat.

This tendency causes maux de tête, arthrites et problèmes respiratoires aux animaux concernés.

“Ces chats souffrent continually”

“Lors du choix d’un animal de compagnie, les gens choissent souvent des caractéristiques qu’ils trouvent mignonnes, par instance des chiens avec un museau courtroom ou des chats avec des oreilles pliées”, affirmed in a communiqué le ministere de l’Agriculture .

“Tous les chiens à museau courtroom ne souffrent pas, mais un museau courtroom augmente le risque (de souffrance)”, he was instructed.

“Il exist des preuves scientifiques que ces chats souffrent continually parce qu’ils ont un défaut de cartilage causé par un gène spécifique”, releve-t-il encore.

A chat about the Scottish Fold breed
A chat of the Scottish Fold breed © Wikimedia Commons

Les mutations génétiques peuvent notamment provoquer chez les animaux concernés des problèmes respiratoires ou d’arthritis. Le ministere indica donc vouloir “réduire la demande d’animaux présentant des caractéristiques externes nocives”, pointing to doigt la responsabilité des réseaux sociaux dans this mode.

A “grand nation” for animal safety

“Leurs propriétaires sont animés des meilleures intentions mais ignorent souvent le côté sombre” de ces animaux et leur souffrance en raison de ces caractéristiques, poursuit le ministere qui point out that “les chiens avec un museau trop courtroom sont par exemple constamment à bout de souffle” .

Selon des études récentes, c’est le cas d’animaux tels que les bouledogues français et anglais.

“Les chiens qui ont une forme de crane anormale peuvent avoir constammentment mal à la tête”, a ajouté dans une lettre vendredi au Parlement le minister de l’Agriculture, Piet Adema.

“Nous rendons la vie misérable à des animaux innocents, uniquement parce que nous pensons qu’ils sont ‘beaux’ et ‘mignons'”, summarizes Piet Adema. Selon lui, les Pays-Bas vont faire un “grand pas” en décidant qu’ “no animal de compagnie n’aura à souffrir de son apparence”.

The checklist of animals involved encore à l’étude

La liste des animaux dont le gouvernement veut interdire la possession doit encore être établie. An inventory of bodily traits that may be objectively decided as the reason for everlasting souffrances is à l’étude, a précisé le ministère. “Remark démontrer objectivement qu’un animal souffre de son apparence?”, the query will probably be complicated, acknowledged by the minister.

Aux Pays-Bas, il est déjà interdit depuis 2014 d’élever des animaux qui ont des problèmes liés à leur look physique. Des règles sont aussi en vigueur depuis 2019 regarding l’élevage de chiens à museau courtroom: ceux dont le museau est inférieur à la moitié de leur cranium ne peuvent plus être élevés. Mais il existe toujours un commerce unlawful de ces animaux.

Piet Adema souhaite une interdiction de la possession d’animaux qui souffrent de leur look physique, ainsi que de la publication de leurs images sur des publicités ou les réseaux sociaux.

All interdiction will probably be cependant suivie d’une période de transition qui verra les détenteurs d’un animal involved pouvoir le garder jusqu’à son décès.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *