Skip to content

les syndicats de médecins libéraux haussent le ton

Cela a été la « goutte d’eau ». You « political gesture » of trop. In a communiqué commun qui vient souder le entrance, the six organizations representing liberation medicines (the CSMF, MG France, Avenir Spé, l’UFML, la FMF et le SML) on fait savoir, jeudi 19 janvier, qu’elles « suspension » les negociations conventionnelles engagées avec l’Assurance-maladie. Des negociations-clés: elles remettent en jeu, tous les cinq ans, les circumstances d’exercice et de rémunération de toute la occupation.

Quelques heures plus tôt, l’Assemblée nationale avait voted, in premiere lecture, a proposition de loi portée par la majorityité présidentielle introduisant un « direct entry » (sans prescription médicale) à plusieurs professions paramédicales. A textual content dans lequel le gouvernement a fait adopter un amendement pour “territorial engagement” des médecins, en confiant aux « companions conventionnels le soin de mieux reconnaître » ceux qui « s’investissent » in ce sens. A levier pour lutter contre les deserts medicaux, selon ses promoteurs. unite “Façon de court-circuiter les negociations, une atteinte au dialogue social”, tempète Agnès Giannotti, president of MG France.

Avant même d’arriver en séance publice, la proposition de loi (PPL) portée par la députée Renaissance du Loiret Stéphanie Rist, avait amé les porte-parole syndicaux à hausser le ton, pour dénoncer, qui une « drugs à deux vitesses »who unites « low price drugs », who, encore, unite “medecine sans medecins”. Le texte donne aux sufferers la possibilité de consulter directement des infirmiers dits de pratique avancée, des kinésithérapeutes et des orthophonistes à la situation, toutefois, d’un exercice coordonné avec un médecin.

Lire additionally the decryption : Article reserved for us Accès aux soins: a textual content I answered for the medical doctors arriving on the Parliament

Prochaine étape: the examination au Sénat, le 14 fevrier. Mais à cette échéance, les negociations conventionnelles devront être quasi finalisées: le nouveau contrat avec l’Assurance-maladie doit être conclu fin février. C’est en tout cas ce que prévoit le calendrier preliminary. “Les médecins libéraux demand that the negotiation is just not in section sous contrainte and that the conference is totally legitimate”, écrivent les six syndicats dans leur communiqué collectif, sous un titre offendif, « PPL Rist: Non à la fin du paritarisme ». Ils y réclament des moyens «in rapport with the besoins of santé réels de la inhabitants». Et épinglent, surtout, des negociations conventionnelles «mises sous tutelle de plusieurs textes législatifs».

Different parliamentary initiatives

Dans la lutte au lengthy cours décrétée par l’Etat contre les déserts médicalaux, à l’heure où 6 million de Français n’ont pas de médecin traitant, d’autres initiatives parlementaires se profilent. Within the majority, the group Horizons réclame des règles plus strictes pour l’set up des médecins dans des zones déjà pourvues. In a transpartisan logic, the socialist Guillaume Garot, deputy of Mayenne, understands defending a proposition of the déjà signed by 150 élus of various teams« fléchant » les médecins libéraux et les chirurgiens-dentistes vers les deserts médicalaux. S’il n’obtenait pas son inscription à l’agenda parlementaire, il projette un « Tour de France towards the medical deserts », qui partirait de Laval – ville dont il a été le maire –, début fevrier.

Il vous subtract 48.94% of this text à lire. The suite is reserved aux abonnés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *