Skip to content

Loi Rist: vers le retour de l’obligation de gardes pour les libéraux?

Paris, Monday, January 23, 2023 – An modification to the proposal of the Rist adopted by the Assemblée Nationale on the premiere studying the week of the week will revive the specter of the duty of guards to liberation docs.

After the debut of their examination by the Assemblée Nationale il already two weeks, the proposition of the députée Stéphanie Rist is sous le feu des critiques des syndicats de médecins libéraux, qui y voient joins « declaration of battle » towards the drugs de ville, pour reprendre les termes du Syndicat des médecins libéraux (SML). The textual content proposes to permit direct entry to infirmiers in superior apply (IPA), aux kinésithérapeutes and aux orthophonists et d’ouvrir le droit à la primo-prescription aux IPA, des mesures qui remettent en trigger le rôle central du médecin traitant selon les syndicats. Un nouvel amendement à cette proposition de loi risque d’alimenter encore un peu plus la colère des praticiens libéraux et d’élargir le fossé qui se creuse entre eux et le gouvernement.

The collective accountability of dreamers, an idea flou

I adopted ce jeudi par l’Assemblée Nationale, cet amendement proposed par le gouvernement prévoit that « The well being institutions in addition to the docs, chirurgiens-dentists, sage-femmes and infirmiers are collectively accountable for the permanence of the sounds ». Dans l’exposé des motifs, il est indicé que l’amendement est rendu necessaire par le fait que « La permanence des soins is basically assured by the institutions of Santé » et that « Participation within the permanence of ambulatory hospitals for docs doesn’t permit us to ensure a whole protection of all of the territories ».

The brand new prince of collective accountability « means that you can assure entry to non-programmed sounds pending the hours of fermeture of hospital providers and medical cupboards and shall be an assortment of controls and requisitions in case of failure of perform ». Even when the idea of collective responsability stays the one that may circulation, sure dénoncent a cache retour du principe d’obligation de garde pour les médecins libéraux, abolished in 2002.

Lords of the debates on the hémicycle, the Minister of Well being François Braun cependant affirmed that he shall be aux médecins de « s’organiser entre eux pour assurer cette permanence et la juste contribution de chacun dans un equilibre entre les établissements de santé publics et privés et les professionnels libéraux ». The modification to the discover is defended by the deputy Horizons Frédéric Valletoux, former president of the Fédération Hospitalière de France (FHF), who considers that the abandonment of the duty of garde pour les libéraux in 2002 is accountable for « the explosion of the frequency of emergencies ».

L’obligation de garde est-elle une fausse bonne idée?

The adoption of this modification provoked the unanimous anger of the unions of libertarian docs. Le SML names ainsi « Le retour de l’obligation de garde voted for a poignée de deputés manipulés par M. Valletoux who, though accompanied by the shipwreck of the hopitaux publics » et a appealé à une grève des gardes dès ce vendredi pour « one lasts limitless ». An appel who joined the cell of the Confédération des syndicats médicalaux français (CNSMF), who déjà launched a grève illimitée de la PDSA à compter de ce lundi. « Will you oblige who? What medicines did you employ? Et sans repos compensator? » He’s interrogated by his son Dr Jérôme Marty, president of the Union française pour une médecine libre (UFML), who accuses the federal government of avoir « allumé le feu ».

After the abandonment of the obligation of obligation in 2002, the participation within the PDSA by the free docs was primarily based on the volunteer base: solely 38% of the generalists and ont participated in 2021 in line with the very best report of the Ordre des médecins . Pourtant, sur 95% du territoire, les gardes en soirée et le week-end ont été assurées, ce qui fait dire aux syndicats de médecins libéraux que le retour de l’obligación de garde est une measure ineffective qui risque de pousser les jeunes médecins à renoncer à s’installer. Within the meantime, in a survey revealed on our website, 80% of our readers disapproved of the duty to return to obligation.

Par ailleurs, the Minister of Well being has affirmed that they’re connected to the « territorial engagement contract », a dispositif proposed by the CNAM within the cadre of the negotiations conventionnelles visant à rémunérer les médecins qui s’engagent à améliorer l’accès aux soins. « C’est un changement necessary de méthode, j’oserais même dire de paradigme, pour répondre au défi des deserts médicalaux » I affirmed François Braun. Là encore, les syndicats ne partagent pas l’enthousiasme du ministre de la Santé. Jeudi dernier, l’adoption d’un autre amendement à la loi Rist entérinant la mise en place de ce «contrat» a poussé les syndicats à quitter la desk des négociations, dénonçant la « mise sous tutelle » from discussions with the CNAM.

Gregoire Griffard

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *