Skip to content

«On ne peut être que satisfaits»: Emmanuel Macron’s plan in opposition to the feux de forêt salué au Sénat

Après une « saison en enfer », in response to the mots d’Emmanuel Macron, l’heure de la reconnaissance et des réponses opérationnelles face aux incendies. Cet été, la France a été particulièrement éprouvée par le feu. 72,000 hectares are partis en fumée, six fois greater than the moyenne des dix dernières années. A département sur deux a été concerné par des feux significatifs. « Il nous faut nous adapter à cette transformation du risque. Cette année exceptionnelle ne le sera peut-être pas tant », to my garde the president of the République ce 28 octobre, lors d’une cérémonie d’hommage à l’Élysée aux acteurs de la lutte anti-incendie. Nose to nose with 300 folks – pompiers, elus, benevolent – ​​Emmanuel Macron to surtout current the sale of a « new technique » of fireplace prevention and hearth prevention, with the renforcés moyens, alors que le réchauffement climatique risque d’accroître la fréquence et l’ampleur de ces catastrophes.

The president’s response will likely be avoir fait mouche auprès du senatorial group que travaille depuis le printemps sur la prévention et la lutte contre l’intensification des incendies. Plusieurs annonces ou confirmations d’engagements are collected with the lengthy report of 70 suggestions of the haute chambre, dévoilées cet été « pour éviter l’embrasement ». « Je salue l’approche. La prévention, la lutte et le reboisement: c’est precisely ce que nous avons décliné », applauds Pascal Martin, senateur Union centriste, introduced on the Élysée.

« C’est la première fois qu’au stage nationwide, on a des propositions de sort là. Il faut reconnaître qu’elles vont tout à fait dans le sens des conclusions de nore rapport. On ne peut être que satisfaits », positively accueille le senateur du Var Jean Bacci (LR), lui aussi convié au palais. Il ajoute néanmoins : « On va désormais voir remark les choses sont gérées. »Retenue pour des engagements dans sa circonscription de Côte-d’Or, Anne-Catherine Loisier s’est« réjouie »également des échos de ses collègues de ella. Rapporteur additionally of the senatorial mission, he insists on the « mise en œuvre » desormais du plan d’Emmanuel Macron. “La saison va vite arriver”, avertit-elle her.

Renovation and enhancement of the Canadair fleet

Incendies : Emmanuel Macron publicizes an “unpublished command” of Canadair

One of the vital seen volets of the supplies funding program involved the switch to the extent of the civil safety fleet. The President of the République has promised an « emergency air protection » price 250 million euros. “Nous allons massively make investments for the tip of the five-year interval” in 2027, Canadair will depart in service “soient replacements and that the identify is ported simply 16” (dont deux dans le cadre d’un program européen) , at-il précisé. Les incendies de l’été ont mis en évidence une fois encore l’état de vieillissement avancé de ces aéronefs, dont la été été arrêtée in 2015. Insisting on an «inédit quantity», the chef de l’État indicated that « seule une commande huge permettra de rouvrir les lignes de manufacturing».

À lire aussi » Le Sénat is worried with the vieillissement of the Canadairs fleet

Le renforcement des moyens aériens était la première des senatorial propositions consacrées aux nouveaux moyens de lutte à la hauteur du risque d’incendie. Françoise Dumont (L-R) is mounted toutefois très réservée sur le calendrier promis par le chef de l’État. « By myself, I’ll inform you that the manufacturing strains are relaunched, and I’ll inform you that there are 12 new Canadairs in 2027. , mais il faut dire la verité. »

Autre rallonge budgétaire promise par l’Élysée ce vendredi: l’État va abonder 150 million euros supplémentaires l’an prochain les investissements dans les providers départementaux d’incendie et de secours (SDIS) pour reinforcer les capacités materielles et les moyens people. Former president of the departmental council, senateur Pascal Martin expresses quelques doutes. “Il faudra être plus ambitieux dans les inscriptions budgétaires”, s’inquiète cet ancien colonel des sapeurs-pompiers.

Specialist du price range de la sécurité civile, the senatrice Françoise Dumont considers that the soul stays “nicely mieux” than what was beforehand. “Pour acquire 150 million euros, the battle lasts”, confides-t-elle her. « J’espère que les départements auront une capacité à abonder. There may be the query. » Globalement, l’amélioration de la pressure de frappe is a « premier pas qui en appelle d’autres », in response to her. Signal that the demand is pregnant, the president’s discourse is well-accueilli on the Meeting of the Departments of France (ADF). “Il était temps que l’Etat prenne toute sa half”, declared by President François Sauvadet.

Le Sénat pressure de proposition sur le soutien aux sapeurs-pompiers volontaires

Mais que seraient les nouveaux véhicules sans soldats du feu? Avant d’aborder le materials, Emmanuel Macron has proposed a « plan to help au volunteers » dans les SDIS. The president of the République souhaite notamment “allonger la durée pendant laquelle les entreprises pourront libérer leur sapeur-pompier volontaire”, indemnisant “mieux les entreprises citoyennes”. Saluant le « travail des parlementaires », Emmanuel Macron s’est dit « prêt à ce qu’on aille encore plus loin ».

Les idées sont déjà sur la desk. “On ne fait que reprendre une proposition du Sénat”, rappelled the centrist senatrice Anne-Catherine Loisier. « Il ya un vivier majeur de sapeurs-pompiers volontaires dans les entreprises mais dont les employeurs ne sont pas prêts à signer la conference. C’est très essential pour les employeurs qu’il y ait un retour de la mise à disposition de leurs salariés». In 2021, the lords of the examination of the Loi Matras sur le volunteer des sapeurs-pompiers, les senateurs avaient launched a system d’allègement de cotisations employers, in alternate for the provision of leurs salariés engaged dans la lutte contra les incendies. Le dispositif avait été I withdrew the lors from the assembly of compromises with the deputies. In response to the report of the mission of senatorial info, the kind of proposition is critical to deal with the target of 250,000 sapeurs-pompiers volontaires in 2027. Presently, 50,000 manquent à l’appel.

The rapporteurs of the senatorial mission peaufinent leur proposition de loi

Dans la stratégie nouvelle voulue par Emmanuel Macron, the prevention of incendiary dangers additionally occupies a big place. The chef de l’État promised «a nationwide carte à la maille la best» pour recenser «les zones particulièrement vulnérables». For mieux stop les départs de feux, l’Élysée pleads for a clarification of duties, and a simplification of guidelines, notation for the applying of obligations of débroussaillement, in allowing the general public request to switch aux proprietaires «defaillants». « Il faut elaguer ce maquis des règles. Nos sous-bois sont parfois enchevêtrés, nos textes également », summarized by Emmanuel Macron. « There may be already an absence of coordination. Il faut amener les gens à travailler ensemble », think about the senatrice Anne-Catherine Loisier. Et il le faudra, dans une forêt française composed of a mess of householders, for about going to the target of the president of one million bushes replanted in 2027.

Trois mois après un rapport nourri, les sénateurs n’en resteront pas là. For endeavor the required legislative adjustments to the suggestions, the presentation of the prochainement leur proposition de loi, une fois le marathon budgétaire achevé. Most likely in January 2023. Jean Bacci estimates that the exécutif is à l’écoute. « On travaille de façon très proche avec des missions ministérielles en cours. On a return to a coordinateur, it is able to appuyer us claims. » After the presentation of the textual content, the investigations will likely be profitable. « L’enjeu, c’est qu’on éprouve nos préconisations aux réalités de terrain », insists Anne-Catherine Loisier.

Les réalités du terrain Anne Catherine Loisier et ses collègues de la mission senatoriale sur the prevention and the struggle in opposition to the intensification and the extension of the fireplace threat, we all know them nicely. Comme en témoigne ce reportage by Mathilde Ibanez, who visited them on October 14th in Gironde. Les senateurs sont allés à la rencontre des élus et des acteurs locaux afin de tirer le bilan des actions à mener après les incendies que ont ravagé la région cet été.

Reportage : the senatorial mission on hearth prevention on the terrain in Gironde

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *