Skip to content

Progress of drugs in opposition to most cancers of the col de l’uterus

Dans le cadre de la European Most cancers Prevention Week in Col de l’Uterus, qui a lieu fin janvier, un rapport vient d’être publié au Royaume-Uni et laisse entrevoir l’espoir de voir disparaître le most cancers du col de l’uterus dans un avenir assez proche. Qu’en est-il en France ? Can the dépistage and vaccination in opposition to HPV infections enable an optimistic imaginative and prescient? Sante Sur le Web make the purpose.

Will you see the tip of most cancers du col de l’uterus?

In France, 3,000 nouveaux instances of most cancers of the colon of the uterus are recensés chaque année in France, with round 1,100 décès. Des cas et des décès devenus évitables, grâce à la combinaison de deux stratégies majeures de prévention :

  • Organized dépistage of precancerous lesionsgrâce au smears cervical recommandé régulièrement chez toutes les femmes en âge de procréer ;
  • Vaccination of kids and kids in opposition to HPV infections (Papillomavirus Humains) (viruses chargeable for the event of precancerous lesions).

On the event of the European Week for the Prevention of Colon Most cancers, a British Affiliation launches a marketing campaign with out precedent, the place the title is broad: «Mettre fin au most cancers du colon de l’uterus au Royaume-Uni» . Un tel goal est-il réalisable dans un avenir proche? Is the scenario additionally favorable in France?

Remark are girls keen to take part within the most cancers dépistage of the col de l’uterus?

Within the latest report revealed by the affiliation Jo’s Belief, the target of eradicating most cancers from the col de l’uterus is described as realisable et atteignable. This attitude is said to the progress made within the dépistage, colposcopy and vaccination in opposition to HPV infections. Within the report, 848 healthcare professionals (infirmiers, medical biologists, radiologists, oncologists, chercheurs, …) participated in a survey. 87% of the others estimate that the elimination of most cancers from the colon of the uterus is a nationwide precedence of public well being, and 17% that de nouvelles actions devaient être mises en place pour y parvenir, with an engagement essentially robust des autorités British publications. A majority of the others think about that devraient supplementary efforts are simpler in reinforcing vaccination and the dépistage, however not in luttant in opposition to the inégalités d’accès aux soins de prévention.

On the planet, the World Well being Group (WHO) has set an goal of cut back the incidence of most cancers within the col de l’uterus to 4 for 100,000 inhabitants, an incidence that’s at present round 11 per 100,000 in Royaume-Uni. Pour parvenir à l’objectif, il faut convaincre benefit de femmes de participar au dépistage. Moins de 70% des femmes britanniques sont à jour avec le dépistage du most cancers du col de l’utérus, un chiffre inferior à 60% en France !

Remark improve the vaccine protection in opposition to HPV infections?

To strengthen the adhesion of girls to the dépistage, l’auto-prélèvement du virus HPV pourrait être une answer, à situation de rendre accessible à grande échelle ce nouveau dispositif de dépistage. Certaines études et enquêtes mettent en évidence une meilleure adherence des femmes à ces dispositifs d’auto-prélèvement, y compris chez les femmes refusant de réaliser le dépistage classique. One other tournant within the epidemiology of most cancers of the col de l’uterus, vaccination in opposition to HPV infections.

Au Royaume-Uni, l’incidencia du most cancers du col de l’uterus chez les femmes jeunes a chuté de 87% depuis l’arrivée des vaccins. Pourtant, la couverture vaccinale est en baisse, chez les filles comme chez les garçons. The couverture vaccinale complète (à two doses) is at Royaume-Uni of 67%, a chiffre en baisse of 20% to reply to the scenario forward of the epidemic of Covid-19. Extra This vaccine couverture subtracts nicely above the cell of France, or it’s under 30%. Les suggestions vaccinales n’ont de plus été changées que récemment pour s’étendre aux garçons. Pour l’affiliation, il faut croire à un mundo sans most cancers du col de l’utérus grâce aux progrès de la prévention. Les moyens existent et doivent être mis en œuvre. Toutefois, the chiffres révèlent that the scenario is nicely plus superior within the Royaume-Uni qu’en France, où the vaccination ne remporte pour l’instantaneous pas le succès escompté !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

sources

–Jo’s Most cancers Belief. We are able to finish cervical most cancers. jostrust.org. I consulted the 24 janvier 2023
– Santé Publique France. santepubliquefrance.fr. I consulted the 24 janvier 2023

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *