Skip to content

The previous LREM députée turned star des antivax

Les dommages collatéraux du Covid-19 sont loin de se cantonner au stade de la santé. L’ancienne députée du Bas-Rhin, Martine Wonner, peut en témoigner. Cette psychiatre de formation, elue in 2017 sous l’étiquette République en marche, turned determine des covid-sceptiques in the course of the pandemic, is convened on November 4 by the disciplinary chamber of the regional council of l’Ordre des médecins in Nancy.

The convocation of the quinquagénaire devant la chambre disciplinaire de première occasion fait suite à « deux plaintes, l’une deposée par un collectif de médecins, et l’autre par le conseil nationwide » of l’Ordre des médecins (Cnom). To the Agence France-Pressse, Cnom indicated that I might carry plaintiffs towards Martine Wonner après les propos qu’elle avait tenus dans le documentaire plotiste hold-upsubtle in Might 2021.

Star des antivax

L’ex-élue y donnait foi – entre autres conspiracionistas interventions – à la théorie selon laquelle le premier confinement avait été prévu dès the top of l’année 2019: « On December 5, there may be already one factor that has been offered for the authorized goal of confinement. C’est étonnant? » La parlementaire fait half de ses soupçons : « C’est quasiment passé sous silence. Ce texte, à la fee des affaires sociales, nous ne l’avons pas pu passer. »

À LIRE AUSSI : Sources falsifiées, consultants décriés : les recettes de Maintain-Up pour nourrir sa théorie du complot

La deuxième plainte a, elle, été possée par le collectif «No FakeMed», an affiliation created in 2018 par des professionnels de santé pour lutter contre « les pratiques de soins non-scientifiques » and promote drugs and youngsters « fondés sur des preuves scientifiques ». Or, Wonner s’est, à de multiples reprises, elevée contra le port du masque, s’évertuant à porter une demi-visière dans l’hémicycle, quand les études prouvaient leur inefficacité de la, ou contra les vaccins à ARN messager.

Les sanctions encourues par l’ancienne députée vont de l’avertissement à la radiation, toujours selon l’Ordre à l’Agence France-Presse. The soutiens of the ex-députée ont quant à eux appealed to a rassemblement on November 4 at 9:30 a.m. devant les locaux des conseils régionaux de l’Ordre, and ceux de Nancy, dans a communiqué subtle on Fb and Twitter.

For understanding the autour deduction of Martine Wonner – or the mefiance that she provokes –, il faut revenir aux prémices de la crise sanitaire. Since April 9, 2020, since France found the usages and restrictions of the primary confinement, the députée est interrogated dans Le Parisianoù elle y plaide avec power l’utilization de l’l’hydroxychloroquine – elle a d’ailleurs cofondé in March 2020 « Laissons-les prescrire », a group of favorable médecins à son utilisation.

free electron macroniste

« Pendant qu’on tergiverse, les gens meurent », and lançait-elle, elevating the incompréhension de ses collègues de la majorité : « They’re supported by chloroquine, as a drugs, it’s invincible. Ce n’est fondé sur aucun elément rationnel », estimate dans Le Monde Thomas Mesnier, heu LREM de Charente et médecin urgentiste.

Pas une shock non plus puisque les critiques de Martine Wonner vis-à-vis du gouvernement ont été constants depuis son entrée dans l’hémicycle in 2017. Cofondatrice du Collectif social-démocrate, groupe d’une vingtaine de députés au sein de LREM, celle qui fut responsable du Samu social de Paris s’est notamment opposée à la prorogación du glyphosate en mai 2018 et s’est abstenue la même année sur la loi asile et immigration. I additionally voted towards the ratification of CETA in July 2019.

À LIRE AUSSI : “Plutôt mourir que m’injecter cette saloperie !” : on Fb, les “antivax” à l’affût contre un futur anti-Covid vaccin

« Martine Wonner was a part of a petit noyau dur, three minoritaire, who tended to oppose the prince to tout ce que fait l’exécutif », tançait a accountable macroniste, toujours au world. They vote her towards the deconfinement plan, in Might 2020, fut la goutte d’eau pour la majorityité, who decides to exclude du groupe la députée.

serial dérapages

Les d��rapages s’enchaînent ensuite. La députée diffuse sans relache des infox sur le masque, affirmant qu’il « ne sert strictement à rien », ou sur les vaccins, imputant à ces derniers des « deleterious penalties » sur la santé : « fausses couches », « a number of cancers », « Maladie of Creutzfeld Jacob » or « AIDS », in echo aux allégations de la sphère des anti-vaccins.​​​​​​

In juillet 2021, après avoir appelé les protestants anti-passe sanitaire à « fair le siège des parlementaires » see « envahir leurs permanences », elle était excludes son nouveau groupe, Libertés et Territoires (rassemblant des députés de middle gauche et de middle droit). The psychologue launches its personal coaching, in September 2021, «Ensemble pour les libertés», avant d’essuyer un échec cuisant aux législatives de juin 2022, remportant à peine plus 5% de suffrages au premier tour.

À LIRE AUSSI : Philippot, Wonner et Lalanne : the anti-vax candidates launched from the primary tour

Afterwards, the candidate malheureuse proceed d’évoluer dans la sphère conspirationniste. Récemment, elle partageait à ses quelque 157,000 subscribers on Twitter l’ouvrage Ne leur pardonnez pas! Ils savent très bien ce qu’ils fontforeword by ses soins et signed Jean-Michel Jacquemin-Raffestin, journalist offered as « un des plus grands spécialistes de Tchernobyl en France » south Babelio.

A spécialiste didn’t reply that the positioning franceinfo a cru bon de remanier un entretien de mars 2021 au topic de Fukushima : « Cet article a été mis à jour. Dans une première model publiée jeudi 11 mars, l’interview de cet interlocuteur était retranscribed dans son intégralité. Ses propos de el, pas suffisamment étayés, ne peuvent être publiés sans counterpoint. Nous les avons dépubliés », est-il ainsi inscrit en en-tête. For the feedback of Martine Wonner who tweeted, toujours au topic de l’ouvrage : « The creator is a VRAI journalist! »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *